Facebook Congratulations droit de l'UE, Suivi des cookies envoyés à tous les visiteurs

Facebook Congratulations droit de l'UE, Suivi des cookies envoyés à tous les visiteurs

Etant l'un des réseaux sociaux les plus populaires (sinon le plus) dans le World Wide Web, Facebook fait les manchettes Souvent. Peut-être que le plus souvent il aime, surtout quand un cadre négatif de référence est présente. Le problème de sécurité a de nouveau été augmenté, provoquée par le rapport d'un organisme belge de protection des données.

Les chercheurs belges ont révélé que toutes les personnes visitant Facebook.com, peu importe se ils sont inscrits ou non, sont suivies par les cookies de suivi. Le suivi se produit, même si l'utilisateur a choisi de suivi dans l'UE avec l'aide du site numérique European Advertising Alliance. Cette espionnage sur l'activité de l'utilisateur a été déterminé illégale par la loi européenne.

professionnels de la sécurité Versus Facebook

L'équipe de sécurité a rassemblé des professionnels de différents organismes tels que le Centre interdisciplinaire de droit et les TIC (ICRI) et le département de la sécurité informatique et cryptographie industrielle (Cosic) à l'Université de Louvain, les média, Département de l'information et des télécommunications (Smit) à l'Université libre de Bruxelles. Les experts ont été invités à analyser la question après le rapport exposé la politique de confidentialité de Facebook est contraire à la loi européenne.

Ce est ainsi qu'ils ont découvert que Facebook conséquence applique cookies pour tous les visiteurs, peu importe se ils sont inscrits ou non. La controverse est renforcée par l'utilisation de plugins sociaux sur plus de 13 million de pages. Un processus qui envoie les cookies de suivi sur le réseau social, même quand il n'y a pas de communication avec la page. Ceci est fait pour des raisons marketing numérique et de publicité, en contraste avec la Loi sur la protection de l'UE.

Lorsque le suivi est en quelque sorte impliqués, en nombre répandue des cas, l'utilisateur doit avoir donné son consentement précédent. En outre, la loi européenne oblige sites Web pour informer les utilisateurs lorsque l'utilisation des cookies est nécessaire afin que les utilisateurs peuvent décider comment procéder.

Réaction de Facebook

La réponse de Facebook pour le rapport est tout à fait mécontent, pour dire le moins. Leur porte-parole partagée que le 'rapport contient des inexactitudes factuelles'Et que'les auteurs ne nous ont jamais contacté ... ni ont-ils inviter notre commentaire sur le rapport avant de le rendre public.

La commissaire à la protection des données irlandaise régule Facebook pour se assurer que le réseau agit en compte de la directive sur la protection des données de l'UE.
D'autre part, l'équipe d'experts belge colle par leurs découvertes, et ajoute que Facebook n'a pas communiqué avec eux du tout.

Autres spécialistes de la sécurité rappellent que la présente affaire avec Facebook est encore une autre preuve de sociétés américaines influentes outrepasser les lois de l'Union européenne.